Le meilleur des Mots d'ados

Nouveauté de la semaine #27: À la découverte des talents d’ici

31 mai 2017

Chaque semaine, le RECF vous présente
une nouveauté franco-canadienne

 

Le meilleur de Les mots d’ados

 

À la découverte des talents d’ici

 

Lorsqu’une initiative de chez nous consacre beaucoup de temps et de ressources afin d’encourager la jeunesse à se faire entendre, à laisser aller sa créativité et à cultiver le goût de la lecture et de l’écriture, il va de soi de s’y associer et de s’impliquer à son tour afin de poursuivre le même objectif. En publiant Le meilleur de Les mots d’ados, un recueil de onze nouvelles et légendes primées lors du concours Les mots d’ados, les Éditions de la nouvelle plume confirment l’importance du travail d’accompagnement qui a été réalisé lors des huit années de cet événement, tout en offrant un nouveau souffle à des créations qu’il aurait été dommage de laisser dormir dans des cartons.

Même si le concours n’existera plus après huit années d’activités, Les mots d’ados ont permis à des milliers d’élèves francophones de la neuvième à la douzième année de la Saskatchewan de participer à un processus complet d’écriture et de soumettre le fruit de leur imagination à un comité de sélection. Il y a des centaines d’élèves chaque année qui ont assisté à des ateliers qui étaient donnés par des professionnels de la Troupe du Jour, la troupe de théâtre de Saskatoon. Il y a un professionnel qui se rendait dans les écoles, qui donnait des ateliers sur la création d’un conte ou d’une légende, et chaque élève était invité à soumettre un texte dans l’un ou l’autre de ces formats, nous explique Martine Noël-Maw, éditrice de la collection Voix nouvelles aux Éditions de la nouvelle plume, et aussi impliquée dans la sélection des textes qui passaient aux étapes suivantes du concours.

Ainsi, une dizaine ou une douzaine des meilleurs textes étaient sélectionnés pour que leurs créateurs fassent partie d’un week-end de formation plus approfondi où ils pouvaient retravailler et peaufiner leur texte pour la sélection finale de trois ou quatre gagnants par année, après quoi une lecture publique par des acteurs professionnels de la Troupe du Jour était organisée pour mettre en lumière les textes primés. Échelonnés sur les huit années qu’a duré le concours Les mots d’ados, ce sont 26 textes gagnants qui ont été considérés par la maison d’édition, qui a finalement retenu une mouture de onze textes; onze histoires écrites par dix auteurs, qui incidemment sont toutes des filles.

J’en avais vu passer plusieurs, des textes, et je savais qu’il y en avait qui étaient vraiment très riches, très intéressants, donc nous, à la Nouvelle plume, on se disait qu’un jour, on devrait publier un recueil des meilleurs textes. Après tout, il y a eu beaucoup de travail effectué avec ces jeunes-là, notamment afin de leur enseigner les différentes caractéristiques des genres littéraires et leur donner des trucs et des procédés d’écriture, et il aurait été dommage que tous ces efforts meurent avec le concours.

D’autant plus que les textes comportent une belle variété, et Martine Noël-Maw admet même qu’en tant qu’éditrice, elle a réellement été surprise par l’originalité de certaines de ces histoires, soit en raison des thèmes ou des sujets abordés, soit en raison de leur construction: On se retrouve avec des histoires d’aventure, des histoires de surnaturel; je dirais que ce dont je suis fière avec ce recueil-là, c’est ce qu’on a réussi à obtenir dans la qualité des textes. La sélection a été faite uniquement basée sur la qualité du récit lui-même, donc sa construction, sa langue et son originalité. Donc ce sont vraiment des histoires que je n’avais jamais vues ailleurs et qui m’ont séduite.

Au final, que ce soit grâce au guide pédagogique qui a été développé avec le recueil afin que les élèves puissent travailler et faire des ateliers en classe avec ces textes ou grâce à l’espoir et à l’envie suscités en eux en voyant la photo et la biographie de leur sœur, voisine ou cousine dans un réel livre imprimé, aux côtés de leur texte bien à elle qui a été assez bon pour être publié, Martine Noël-Maw avoue qu’aux Éditions de la nouvelle plume, on espère vraiment que ça ait un rayonnement positif pour les jeunes d’aujourd’hui.

Le recueil de nouvelles Le meilleur de Les mots d’ados, comprenant des textes d’Élise Pelchat, de Sofia Muzychka, de Roxanne Masson, d’Andréanne Lavoie, de Bécla Ishimwe, de Marie Hardouin, de Gabrielle Dufresne, de Laura Doyon, de Carlie Douglass et de Samantha Cyr, est publié aux Éditions de la nouvelle plume.

 

Alice Côté Dupuis
31 mai 2017