Revolution_rogné

Nouveauté de la semaine #24: L’envers des révolutions

11 mai 2017

Chaque semaine, le RECF vous présente
une nouveauté franco-canadienne

 

Révolution! de Vittorio Frigerio

 

L’envers des  révolutions

 

Révolution française ou de jasmin, coup d’état ou agitation populaire; il y a de multiples façons de démontrer et de faire entendre ses envies et désirs, tel que dépeint dans Révolution!, un recueil de nouvelles publié aux Éditions Prise de parole. Sous la plume de l’écrivain helvético-canadien né en Suisse Vittorio Frigerio, la révolution dépasse largement l’aspect purement idéologique du terme et est dépeinte en de multiples tableaux, étonnamment variés.

Je ne parle pas nécessairement de très grandes révolutions qui bouleversent le monde; je parle vraiment de rêves, d’espoirs, de tentatives parfois limitées, parfois même très, très limitées, mais qui toutes obéissent un peu au même mécanisme de base, c’est-à-dire l’envie de tout bouleverser, de tout changer, une bonne fois pour toutes et d’un seul coup, raconte Vittorio Frigerio au sujet de son nouveau recueil, qui comprend onze nouvelles sur le même thème, mais déclinées en de nombreuses formes et prenant place dans différents lieux et époques.

Si l’auteur joue aussi avec les genres littéraires, offrant certains textes plus réalistes et d’autres un peu plus fantastiques ou même presque de l’ordre du conte de fée, c’est pour offrir des points d’entrée différents sur un thème unique. Parfois inspirées de faits ou de personnages réels, les nouvelles servent en quelque sorte à démontrer que la révolution peut prendre différentes formes, et il ne faut pas croire que c’est tout le temps nécessairement quelque chose de constructif ou de progressiste. Il peut y avoir des révolutions réactionnaires, aussi, explique celui qui a étudié la littérature du 19e siècle et qui a beaucoup travaillé sur les écrivains anarchistes.

De son côté, le codirecteur général des Éditions Prise de parole, Stéphane Cormier, insiste sur le fait que les révolutions décrites par Vittorio Frigerio ne sont pas toutes abouties et réussies. On assiste plutôt aux quêtes de révolutionnaires qui sont soit désabusés, soit des idéalistes un peu à côté de la plaque, et qui sont parfois presque déconnectés et déphasés par rapport à la révolution en cours.

Qu’on nous plonge à Paris pendant l’Exposition universelle durant une visite guidée qui nous fera argumenter sur certaines révolutions dans l’Histoire, dans une assemblée étudiante où le leader charismatique verra son discours pour galvaniser les troupes complètement démoli par son directeur, ce qui tuera la révolution étudiante avant même qu’elle n’existe, dans une banale discussion entre deux intellectuels qui prendra fin abruptement ou encore dans l’espace, aux côtés de révolutionnaires intergalactiques, Stéphane Cormier souligne qu’il y a toujours une forme de déconnexion par rapport aux enjeux, une distanciation et des envolées qui sont brisées.

Il s’amuse avec la fragilité de la condition humaine, à quelque part, mais avec de l’humour. Parce qu’il y a des revirements de situations, il y a des incompréhensions, il y a toutes sortes de choses qui font en sorte qu’on a tous des idées, on a tous des projets et des volontés, mais des fois, ça ne marche pas exactement comme on veut, avance l’éditeur, qui confirme que l’humour de l’auteur est un fil conducteur dans son œuvre, mais qui note aussi que malgré le ton et la façon de traiter du sujet, il n’en demeure pas moins que Vittorio Frigerio interroge les motivations des gens, ce qui les pousse à vouloir le changement, la révolution.

C’est d’ailleurs sur ces points que l’auteur aimerait que les lecteurs s’arrêtent et réfléchissent. J’aimerais qu’ils se posent un peu des questions sur ce qu’on doit faire et sur notre rôle dans la société, sur comment arriver à s’investir pour la faire évoluer, pour la faire changer. Parce que quelque part, on a tous une responsabilité et chacun essaie de répondre à ça à sa manière. J’en illustre certaines à travers ces textes-là, et ça donnerait peut-être à réfléchir à certains lecteurs. Ça leur permettrait peut-être aussi de se poser certaines questions par rapport à des idées qu’ils n’ont peut-être jamais eues.

Le recueil de nouvelles Révolution! de Vittorio Frigerio est paru aux Éditions Prise de parole.

 

Alice Côté Dupuis
10 mai 2017