Griffette sauve la forêt_inversé

Nouveauté de la semaine #20: Ensemble rien n’est impossible

12 avril 2017

Chaque semaine, le RECF vous présente 
une nouveauté franco-canadienne

 

Griffette sauve la forêt de Jean-Claude Basque

 

Ensemble rien n’est impossible

 

Il n’est jamais trop tôt pour inculquer à nos jeunes de bonnes valeurs de solidarité, d’entraide et même de protection de l’environnement. Dans Griffette sauve la forêt, le tout nouvel album jeunesse de Jean-Claude Basque publié aux Éditions la Grande Marée, c’est par le biais de personnages animaliers que l’auteur réussit non seulement à amuser les jeunes, mais aussi à leur transmettre d’importantes notions d’engagement social.

C’est l’histoire d’une grande forestière qui a décidé de couper à blanc des sections d’une forêt, et lorsque les travaux commencent, les animaux de la forêt sont épouvantés de ça. Il y a une des petits animaux, Griffette, une petite oursonne assez brillante, qui a décidé qu’il fallait arrêter ces envahisseurs-là, mais elle savait qu’elle ne pourrait pas le faire toute seule, alors elle a regroupé tous les animaux de la forêt qu’elle a pu trouver et leur a dit ce qu’ils devaient faire pour se débarrasser des envahisseurs mécaniques, résume l’éditeur de cet amusant récit, Jacques Ouellet, le président-fondateur des Éditions La Grande Marée.

Si le thème de cette histoire demeure la protection de l’environnement, l’auteur Jean-Claude Basque ne cache pas son engagement dans des causes sociales et son implication en tant que représentant syndical; des expériences qui ont grandement teinté la façon dont Griffette réglera son problème. J’ai essayé de combiner un peu les deux, donc un conte strictement pour enfants, l’histoire d’animaux qui se mobilisent, qui protestent, et la lecture un peu plus pour adultes, le message, le mode d’emploi pour organiser une mobilisation. Parce qu’au fil de sa quête, la petite oursonne suivra toutes les étapes traditionnelles d’un groupe qui veut s’opposer, comme dans un syndicat, ce qui, selon Jacques Ouellet, explique aux enfants l’importance et la raison d’être des syndicats.

Griffette, lorsqu’elle se rend compte qu’elle ne peut pas arrêter les machines, va aller chercher ses amis. Après, elle va aller chercher la communauté un peu plus large, explique l’auteur, qui est convaincu que de voir les animaux se tenir debout et agir marquera positivement les jeunes lecteurs. Je pense que ce qui pourrait rester dans la tête des jeunes, c’est la détermination de Griffette, parce que quand elle est allée rencontrer la machine pour la première fois, elle n’a pas baissé les bras.

L’éditeur en ajoute quant à la combativité de la petite oursonne : C’est la guerre, à un moment donné, entre les inventions de l’homme et les animaux de la forêt, qui se battent pour la possession d’un terrain, d’un côté pour la survivance, l’habitat naturel des animaux, et de l’autre, pour aller chercher la ressource que sont les arbres, pour faire de l’argent. Parce qu’il y a un inévitablement moment où les animaux réaliseront que s’il n’y a rien qui est fait, l’invasion ne se limitera pas seulement à leur partie de forêt, mais à toute la forêt entière, et que leur habitat naturel va être détruit à jamais.

De l’avis de Jean-Claude Basque, tous ces éléments et ces prises de conscience font donc de Griffette sauve la forêt une histoire d’espoir dans laquelle les jeunes vont comprendre que s’ils veulent agir, ils peuvent avoir du pouvoir.

L’album jeunesse Griffette sauve la forêt de Jean-Claude Basque est publié en version bilingue anglais et français aux Éditions La Grande Marée.

 

Alice Côté Dupuis
12 avril