Le monstre du lac Baker

Nouveauté de la semaine #18: Découvrir les mystères de l’Acadie

29 mars 2017

Chaque semaine, le RECF présente
une nouveauté franco-canadienne

 

Le monstre du lac Baker de Denis M. Boucher

 

Certains jeunes ont parfois de la difficulté à apprivoiser la lecture et à y trouver du plaisir, ce à quoi l’auteur Denis M. Boucher espère remédier en proposant une série de livres originaux dont l’action se déroule en Acadie, pour que la jeunesse acadienne puisse se retrouver et se sentir interpellée par la littérature, elle aussi. À commencer par le premier tome, Le monstre du lac Baker, réédité chez Bouton d’or Acadie, la série des Trois Mousquetaires promet rebondissements et découverte d’une région pleine de surprises.

Les aventures des Trois Mousquetaires, ça a commencé en 2006, l’année où mon épouse était enceinte. J’ai commencé à chercher des livres pour les jeunes qui étaient écrits ici, en Acadie, et j’ai réalisé à ce moment-là qu’il y en avait beaucoup pour les très jeunes, jusqu’à la première année d’école, mais que quand on arrivait vers les 10-12 ans, il n’y avait presque rien, explique Denis M. Boucher, qui trouvait important que les jeunes de la région puissent eux aussi se retrouver dans la littérature plutôt que de lire des œuvres qui viennent presque uniquement du Québec, de la France ou qui sont des traductions des États-Unis.

On découvre donc dans ce roman jeunesse illustré trois jeunes qui se retrouvent en vacances et qui se cherchent des projets. Un des enfants, Gabriel, a l’imagination très vive et a l’idée de fonder une agence de détectives. Il a lu les Bob Morane et trouve ça très excitant, alors qu’Ania, la fille du trio, est une petite érudite qui connaît les Trois Mousquetaires, qui lit beaucoup et qui a toujours un dictionnaire sous le bras, et elle leur parle du «Un pour tous, et tous pour un!». Ils décident donc que c’est une excellente idée, raconte Marie Cadieux, la directrice générale et littéraire des Éditions Bouton d’or Acadie, ajoutant que chacune des enquêtes menées par Gabriel, Ania, Mamadou et le quatrième mousquetaire, le chien Dali, se passent toujours dans des lieux très réels du Nouveau-Brunswick. Il y a vraiment des identités propres, des restaurants où les jeunes d’ici aiment manger, par exemple.

Aussi souvent basées sur de vraies légendes, des histoires du folklore ou même sur des événements réels qui se sont passés dans la région acadienne ou dans ses alentours, les intrigantes aventures des trois amis, où plusieurs pistes s’entremêlent souvent, trouvent avec cette nouvelle version une toute nouvelle facture visuelle, signée par l’illustrateur Paul Roux. L’auteur est ravi de cette collaboration, et trouve que celui-ci a un flair pour le dessin, il incorpore même parfois de vraies images à l’intérieur de ses bandes dessinées, il a vraiment une technique intéressante. Je lui envoie beaucoup de photos, parce qu’évidemment, quand ça se passe dans des lieux qui sont réels, il faut qu’il sache ce qu’il a à dessiner.

Amis avec un Professeur, un Français hurluberlu qui vit dans le sous-sol de l’Université de Moncton et qui a toujours des inventions de toutes sortes, les jeunes useront de certains gadgets pour résoudre leurs enquêtes et trouver le vilain, qui se révèle souvent être un truc lié à une problématique environnementale ou à la cupidité de quelques adultes moins recommandables, selon Marie Cadieux. D’ailleurs, elle ajoute que ces inventions du Professeur sont très joliment illustrées par Paul Roux : l’auteur les décrit, parfois, mais plutôt sobrement, alors que sous le crayon de Paul Roux, ça devient des engins fabuleux.

Alors que la précédente édition, réimprimée six fois et écoulée à plus de 6 000 exemplaires – un nombre considérable pour le marché acadien –, il n’y a pas de doute que l’histoire bien ficelée, les chapitres courts qui tiennent les lecteurs en haleine, le vocabulaire riche mais aussi l’humour et la facilité avec laquelle Denis M. Boucher réussit à comprendre ce qui intéresse les jeunes et à les faire embarquer dans son histoire feront de cette nouvelle édition remaniée et illustrée de Le monstre du lac Baker un véritable succès. L’auteur, en tout cas, en est très fier, lui qui a toujours été un fanatique des Tintin, Spirou, 4 as et autres Bob Morane. Ça fait longtemps que j’attendais cette édition avec illustrations!

Le roman illustré Le monstre du lac Baker est publié aux Éditions Bouton d’or Acadie.

 

Alice Côté Dupuis
29 mars 2017