Le Prix du livre d’Ottawa 2017 est décerné à Andrée Christensen!

19 octobre 2017

C’est avec surprise et gratitude qu’Andrée Christensen a reçu le Prix du livre d’Ottawa pour une œuvre de création littéraire en français pour son recueil de poésie, Épines d’encre.

La cérémonie de remise des prix littéraires d’Ottawa, qui s’est déroulée le 18 octobre 2017 à l’hôtel de ville d’Ottawa, a couronné le lauréat pour chacune des catégories listées : une œuvre de fiction en anglais, une œuvre de non-fiction en anglais et une œuvre de création littéraire en français. Le prix de la catégorie création littéraire en français est décerné à un auteur francophone pour une œuvre exceptionnelle de création littéraire, que ce soit le roman, la nouvelle, la poésie et la littérature jeunesse.

Le jury, composé des auteurs Pierre-Luc Bélanger, Michèle Matteau et Jean Mohsen Fahmy, a salué l’excellence littéraire du recueil lauréat ainsi que l’approche poétique et artistique de l’auteure : Véritable tout de force, Épines d’encre est une étourdissante promenade dans la roseraie d’Andrée Christensen, agrémentée de belles peintures de l’auteure-artiste. Ses poèmes nous entraînent, grâce à des images surprenantes et audacieuses, dans une exploration poétique, fine et évocatrices des drames du cœur et des méandres de la destinée humaine.

Honorée, Andrée Christensen a tenu à remercier chaleureusement les Éditions David et son équipe ainsi que les Éditions du Vermillon, tout particulièrement Jacques Flamand, l’un des fondateurs de la maison : Du fond du cœur, pour ses précieux conseils, merci à Jacques Flamand des Éditions du Vermillon qui a été le premier lecteur de mon manuscrit et complice des mots pendant près de trente ans. Elle a également sa gratitude envers la ville d’Ottawa pour ce prix généreux et son fidèle appui à la vie culturelle de notre ville.

Quatre autres œuvres franco-ontariennes ont également capté l’intérêt du jury : La mesure du temps de Jean Boisjoli (Éditions Prise de parole), Épines d’encre d’Andrée Christensen (Éditions David et Éditions du Vermillon), La Poulette Grise de Marie Gingras (Éditions Vents d’Ouest), Si je connaissais… de Christian Milat (Éditions David) et Entre parenthèses de Sébastien Pierroz (Éditions Prise de parole). Nous les félicitons pour leur nomination au Prix du livre d’Ottawa.

Chaque lauréat reçoit un prix de 7 500 $, et chaque finaliste, un prix de 1 000 $.

Parmi les lauréats des Prix du livre d’Ottawa des dernières années, on peut citer quelques auteurs : Blaise NdalaMarie-Josée Martin, Estelle Beauchamp, Margaret Michèle Cook et Maurice Henrie.

20171018_201325

Les finalistes et lauréats des prix littéraires de la ville d’Ottawa

20171018_203642

La lauréate Andrée Christensen

20171018_190807

Andrée Lacelle, la Poète lauréate francophone de la Ville d’Ottawa

Pour tout renseignement :

Carolan Morin, responsable des communications | communications@refc.ca
1 888 320-8070 (sans frais au Canada) ou 613 562-4507 (poste 278)
Consultez le site Web du REFC
Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter
Inscrivez-vous à l’infolettre du Regroupement