Journée mondiale du théâtre

27 mars 2015

En 1961, l’Institut International du Théâtre initiait la Journée mondiale du théâtre.

Le RECF veut donc rendre hommage aujourd’hui à cet art qui demeure d’une pertinence et d’une actualité sans pareilles, et qui peut, le temps insaisissable d’une prestation, nous faire passer du rire aux larmes. Si l’on ne peut conserver autrement que par le souvenir l’intensité du moment théâtral, on peut s’attacher à lire, étudier, jouer un texte qui, à chaque lecture, suggère des mises en scène, des émotions et des tensions différentes.

Nous souhaitons à tous les travailleurs du théâtre ainsi qu’à son public une très belle Journée mondiale du théâtre, pour voir, lire et ressentir tout ce dont le théâtre est capable de transmettre. Comme disait Jean-François Somain :

« Le théâtre, c’est la superbe exaltation de la vie, la concentration des émotions, la possibilité de crier devant un public les secrets les plus intimes du cœur humain ».
La Vraie couleur du caméléon (Éditions Pierre Tisseyre, 1991)

Enfin, nous vous présentons dans cet article un aperçu des textes théâtraux franco-canadiens publiés par les maisons d’édition du RECF. L’échantillon ci-dessous veut montrer la vitalité actuelle du théâtre franco-canadien dans diverses régions, l’importance de certains ouvrages récompensés et réédités, mais vise aussi à vous faire découvrir la diversité de dramaturges au Canada français.

 

 Le théâtre fransaskois tome 5

Le théâtre fransaskois (tome 5), David Baudemont, Gilles Poulin-Denis, Guy Michaud, Éditions de la nouvelle plume, «Prix du livre français» aux Saskatchewan Book Awards 2013

Pour le cinquième tome de la série Le théâtre fransaskois, les Éditions de la nouvelle plume ont réuni trois pièces de dramaturges chevronnés qui ont fait leur marque en Saskatchewan et ailleurs au Canada.

 La Maculée | Stain

La Maculée|Stain, Madeleine Blais-Dahlem, Éditions de la nouvelle plume

En 1918, la jeune Françoise s’éloigne de son Québec natal pour la Saskatchewan. Elle s’éprend de Bernard et le couple s’établit sur une ferme isolée. Bernard, fermier sans succès, croit améliorer son sort en s’assimilant à la langue et à la culture anglaise. Il devient un « revivalist » protestant, entraînant avec lui ses enfants. Françoise se trouve alors isolée de tout : son passé, sa religion, sa culture, sa communauté.

Richard III

Richard III, traduction de William Shakespeare par Jean Marc Dalpé, Éditions Prise de Parole

Après sa magistrale plongée dans Hamlet (Prise de parole, 2011), Jean Marc Dalpé poursuit son appropriation de l’univers shakespearien avec cette nouvelle traduction et adaptation pour la scène. Dans ce Richard III puissant, il réalise une fois de plus l’exploit de donner force et modernité à un grand texte du patrimoine théâtral.

 Le Roitelet, Claude Dorge

Le roitelet, Claude Dorge, Les Éditions du Blé

Le point de départ de la création de la pièce a été l’intérêt personnel passionné, pour la personne de Louis Riel, de Claude Dorge ainsi amené à se documenter en détail sur la vie de ce personnage devenu légendaire, à étudier de près sa correspondance et ses poèmes. Mais au lieu d’une œuvre d’édification sur Louis Riel, l’auteur nous introduit dans l’intimité psychologique du personnage.

 Fort Mac

Fort Mac, Marc Prescott, Éditions du Blé (réédition)

Travailler à Fort McMurray vous rapportera beaucoup, beaucoup d’argent. Mais à quel prix ? Jaypee, petit magouilleur québécois, et Mimi, son ambitieuse conjointe, plongent dans la frénésie de l’or noir.  Sous le regard de Maurice, Franco-Albertain mélancolique, leur destin se désagrège cruellement, magnifié par la présence mystérieuse de Kiki, sœur de Mimi, dont le trajet illumine la folie d’un lieu abusé et désabusé par l’argent.

French Town

French Town, Michel Ouellette, (réédition), Éditions Prise de parole, 1è édition récipiendaire du Prix du Gouverneur Général

French Town est une tragédie contemporaine. Elle met en scène la famille Bédard, qui représente l’expérience de la collectivité, illustre la subjectivité de la mémoire et expose le rapport entre la langue et l’identité. Les trois enfants adultes de Gilbert et Simone Bédard, Pierre-Paul, Cindy et Martin, rappellent l’histoire de leur famille dysfonctionnelle tout en envisageant leur vie après le décès de leur mère.

La porcelaine de Chine

La porcelaine de Chine, Marie-Léontine Tsibinda, Éditions L’Interligne

Voici une pièce qui présente en quinze scènes trois personnages aux prises avec les affres d’après-guerre dans un pays africain. Bazey ne peut plus supporter les caprices de son diplomate de mari revanchard et d’endurer la maladresse de sa domestique qui ne cesse de casser sa précieuse porcelaine payée au marché noir. Marie-Léontine Tsibinda est première poétesse du Congo-Brazzaville et a été lauréate du Prix UNESCO-Aschberg pour sa nouvelles Les pagnes mouillés en 1996.

 

Le théâtre concerne tous les âges ! Voici quelques pièces pour les adolescents et les plus jeunes :

 

Afghanistan

Afghanistan, Véronique Marie-Kaye, Éditions Prise de parole

Théâtre ado – Dans une vieille salle de quilles au décor quétaine, deux adolescents amoureux mais contraints à la séparation auront une toute petite heure pour faire accepter à l’autre leur rêve d’avenir. Une heure au cours de laquelle détermination, intelligence, tendresse et humour seront au rendez-vous.

 http://avoslivres.ca/products-page/oz-suivi-de-ti-jean-de-partout-et-de-cyrano/

Oz suivi de Ti-Jean de partout et de Cyrano Tag, Marie-Thé Morin, Pier Rodier, Éditions Prise de parole

Trois classiques – un roman (Oz), un conte (Ti-Jean de partout) et une pièce de théâtre (Cyrano Tag) – sont ici transformés grâce à la magie de Marie-Thé Morin et de Pier Rodier en théâtre musical contemporain.

Chacune d’elle a été adaptée pour un jeune public d’âge différent :
Oz pour les 6 à 10 ans ;
Ti-Jean de partout pour les 7 à 12 ans ;
Cyrano Tag pour les 10 ans et plus.