Le Prix Champlain brave la tempête à la cérémonie de remise

13 février 2017

La richesse et la qualité littéraire franco-canadienne étaient à l’honneur ce vendredi 10 février 2017, à 10 h, à Halifax, lors de la cérémonie de remise du Prix Champlain, décerné à l’auteure néo-écossaise Georgette LeBlanc pour son oeuvre Le Grand Feu.

Le chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques, M. Francis Paradis, le ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse, M. Michel P. Samson, la présidente du Regroupement des éditeurs canadiens-français, Mme Marie Cadieux et  la ministre de l’Immigration de la Nouvelle-Écosse, Mme Lena Diab ont tenu à féliciter Mme Georgette LeBlanc dont le récit poétique contribue à la vitalité littéraire de langue française.

« Les francophones et francophiles du Canada offrent à notre langue commune un écho d’un bout à l’autre du pays. Les auteurs francophones sont des ambassadeurs de notre culture et ils participent à la résonance de notre langue. Par leur poésie, leurs récits et leurs histoires, ils contribuent à faire découvrir toute la richesse, la diversité et la beauté de la langue française. Lire l’œuvre de Georgette LeBlanc, c’est célébrer la fougue de la langue française! », a dit M. Paradis, représentant M. Jean-Marc Fournier, ministre des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne qui n’a pas pu se déplacer en raison des intempéries.

« Le prix Champlain est un signe prestigieux de reconnaissance de l’excellence en matière de littérature. Madame LeBlanc contribue à la culture acadienne et francophone au moyen de ses nombreux talents, et ce prix aidera son œuvre, Le Grand Feu, à résonner aux quatre coins de la francophonie canadienne. Au nom de la province de Nouvelle-Écosse, je félicite Madame LeBlanc et je lui souhaite encore beaucoup de succès, puisqu’elle continue d’écrire, d’éduquer et de miser sur la fierté de la communauté acadienne et francophone en Nouvelle-Écosse », a déclaré M. Michel P. Samson.

À la suite des discours des dignitaires et de la présidente du Regroupement des éditeurs canadiens-français, Georgette LeBlanc a reçu avec fierté une plaque commémorative en hommage à son oeuvre poétique, Le Grand Feu, lauréate du Prix Champlain. La poète a prononcé quelques mots au sujet de de son processus créatif et de son utilisation originale du matériau langagier, en plus de lire un extrait de son oeuvre.

En plus d’une bourse en argent de 3 000 $, Georgette LeBlanc obtient une résidence d’écriture d’une durée d’un mois, en juin, à la Maison de la littérature établie au cœur du Vieux-Québec. L’auteure participera aussi à plusieurs activités de promotion, ce qui permettra ainsi aux Québécois de découvrir l’oeuvre de cette auteure franco-canadienne de premier plan.

Pour lire le communiqué du Secrétariat des affaires intergouvernementales canadiennes, consultez ce lien.

Cérémonie du Prix Champlain Cérémonie du Prix Champlain
Cérémonie du Prix Champlain   Cérémonie du Prix Champlain
Crédit photo : Darren Pittman
Photo de groupe (de gauche à droite) : le chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques, M. Francis Paradis; le ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse, M. Michel P. Samson; la présidente du Regroupement des éditeurs canadiens-français, Mme Marie Cadieux; l’auteure gagnante du Prix Champlain, Mme Georgette LeBlanc et la ministre de l’Immigration de la Nouvelle-Écosse, Mme Lena Diab.

 

Pour tout renseignement ou demandes d’entrevue:

Carolan Morin, responsable des communications | communications@recf.ca

1 888 320-8070 (sans frais au Canada) ou (613) 562-4507 (poste 278)

www.recf.ca

www.facebook.com/RECF.ca

www.twitter.com/RECF_