Daniel Soha

• Daniel Soha est né en 1952 à Aix-en-Provence (France) de parents d’origine hongroise, sa mère étant arrivée en France en 1929 à l’âge de 5 ans, son père en 1948, fruits de deux vagues d’immigration différentes. Issu d’un milieu d’artisans et de mineurs immigrés, Daniel Soha a d’abord fait des études secondaires classiques (latin, grec), puis s’est orienté vers l’anglais. Après un an de stage à Bolton, dans le nord de l’Angleterre, il a passé sa licence, puis sa maîtrise et son diplôme d’enseignement (CAPES). Au lieu d’effectuer son service militaire, il s’est porté candidat à un service civil à l’étranger, comme son statut l’y autorisait, et a été accepté comme enseignant à l’Alliance Française de New York (1976), où il est resté trois ans. La deuxième année de son séjour, il a rencontré, puis épousé Katherine A. MacKay, designer canadienne originaire de Terre-Neuve. De 1979 à 1983, il a dirigé le centre d’examens et d’évaluation de diplômes aux Services culturels de l’Ambassade de France à New York. De 1983 à 1989, il a exercé les fonctions de Directeur général de l’Alliance Française de Toronto, installant l'institution dans ses locaux actuels, fondant la première école Montessori francophone de la ville et ouvrant une antenne dans la banlieue ouest. Après un stage à Paris au cours duquel est née sa première fille Alexis (1990), on lui a confié la direction de l’Alliance Francaise de Singapour, où est née sa deuxième fille Amanda en 1993. En 1996, il est revenu à Toronto comme principal de l’antenne de Mississauga de la Toronto French School. Il a ensuite assuré la direction du Centre culturel français de Boston, puis est revenu une troisième fois à Toronto, où il exerce actuellement les fonctions de traducteur, principalement pour l’UNICEF et pour la société américaine Morningstar, et se consacre à la création littéraire, assurant par ailleurs des chroniques régulières et des critiques dans diverses revues canadiennes. • Daniel Soha a publié aux Éditions du GREF à Toronto trois romans, Chroniques tziganes, La Maison : une parabole (finaliste du Prix Trillium 2010), L’Orchidiable (Prix Christine-Dumitriu-Van-Saanen 2010), un recueil de nouvelles, Amour à mort, ainsi que les versions françaises de deux recueils du poète canadien Thomas Scott, User’s Guide to a Blank Wall / Mode d’emploi pour un mur vide (coll. bilingue Janus ; finaliste du Prix John-Glassco 2006 et lauréat en 2009 du « Discovery Night », « the longest running poetry reading series in Canada ») et How Things Got Like This / Comment on en est arrivé là. • Un recueil de Daniel Soha intitulé Du cœur au ventre : chroniques salées et billets doux a également paru au GREF.


Suivez-nous sur Twitter


Avis

#bouquet_PromoWeb_2017