Photo de groupe

Une assemblée générale annuelle riche en dialogues et en découvertes au Manitoba!

5 juillet 2017

Pour la première fois, le Regroupement des éditeurs canadiens-français (RECF) a tenu son assemblée générale annuelle (AGA) à Saint-Boniface, au Manitoba. Du 22 au 24 juin 2017, une douzaine de membres se sont réunis dans l’Ouest à l’occasion de deux journées de travail et de l’AGA du RECF.

Les éditeurs ont pris plusieurs décisions importantes pour l’avenir du Regroupement. Tout d’abord, les membres ont adopté une modification à la raison sociale du Regroupement des éditeurs canadiens-français, qui deviendra le Regroupement des éditeurs franco-canadiens. Cette évolution reflète l’usage de plus en plus répandu, depuis une dizaines d’années, de l’adjectif « franco-canadien » pour désigner les auteurs, les œuvres et les éditeurs issus de l’Acadie, de l’Ontario et de l’Ouest du pays. Cela témoigne d’une reconnaissance de plus en plus grande du dynamisme et de la richesse des littératures franco-canadiennes. Des démarches légales seront entreprises afin d’officialiser la nouvelle raison sociale.

Les membres ont également décidé de lancer une importante campagne de promotion à partir de l’automne prochain. Cette campagne, dont le slogan et les modalités seront dévoilés au cours des prochains mois, impliquera la collaboration de plusieurs partenaires afin de mettre en valeur des initiatives liées à la lecture et à la littérature franco-canadienne à travers tout le pays. Dans la foulée, le site web du Regroupement bénéficiera d’une refonte complète.

Les éditeurs ont également profité de la riche offre culturelle de Saint-Boniface. Ils ont rendu visite aux deux dynamiques librairies de la région, la Boutique du livre et la Librairie À la page. La Maison Gabrielle-Roy et la Cathédrale de Saint-Boniface étaient également des arrêts incontournables du séjour au Manitoba. Une visite guidée a mené les éditeurs dans la maison d’enfance de la célèbre auteure de Bonheur d’occasion sur la rue Deschambault tandis que la  pièce de théâtre Sur les traces de Riel présentée dans le cimetière de la Cathédrale a permis aux membres d’en apprendre plus sur l’histoire du père du Manitoba.

La soirée Bloc-notes manitobain présentée par les Éditions du Blé a convié les éditeurs et le public à la Maison des artistes visuels francophones, où plusieurs auteurs franco-manitobains, dont Laurent Poliquin, Charles Leblanc, Robert Nicolas, Barthélemy Bolivar et Bertrand Nayet, ont lu des extraits de leur œuvre, et où des musiciens locaux se sont produits. Les invités en ont aussi profité pour contempler l’exposition des planches de l’artiste Robert Freynet et le fameux Jardin des sculptures.

Lors de l’assemblée générale annuelle, deux membres du bureau de direction ont été réélus pour des mandats de deux ans, soit Stéphane Cormier (Éditions Prise de Parole) et Marc Haentjens (Éditions David), tandis que Marie Cadieux (Bouton d’or Acadie) et Raymond Poirier (Apprentissage Illimité) poursuivent leur mandat pour une autre année.

Le bureau de direction, lors de sa première réunion tenue le 30 juin, a adopté la répartition des postes suivante :

Présidente : Marie Cadieux
Vice-président : Raymond Poirier
Trésorier : Marc Haentjens
Secrétaire : Stéphane Cormier

L’équipe du RECF et les éditeurs sont sortis de ces trois jours de travail la tête pleine d’idées, avec la satisfaction du travail accompli et l’aspiration de construire un avenir encore plus florissant pour les membres, les auteurs et leurs livres.

Mosaïque_800
1e rangée: Laurent Poliquin en lecture au Bloc-notes manitobain; Constellation francophone; Barthélemy Bolivar en lecture; et Robert Nicholas en lecture.
2e rangée: les éditeurs à l’AGA; les éditeurs devant la Librairie à la page; les éditeurs en compagnie des comédiens de la pièce Sur les traces de Riel; et les éditeurs à l’heure du lunch Resto Gare.
3e rangée: la Maison Gabrielle-Roy; les éditeurs à l’AGA; Charles Leblanc en lecture au Bloc-notes manitobain; et les éditeurs à l’AGA.
4e rangée: une statue de Louis Riel; le Musée pour les droits des personnes; l’Université de Saint-Boniface; et une sculpture de Louis Riel.

 

Le Regroupement des éditeurs canadiens-français (RECF) réunit dix-sept maisons d’édition francophones du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan qui mènent ensemble des actions de promotion et de commercialisation au Québec, au Canada et sur les marchés étrangers. Le RECF fait également front commun sur le plan de la représentation politique et du développement professionnel de ses membres.

Pour tout renseignement :

Carolan Morin, responsable des communications | communications@recf.ca
1 888 320-8070 (sans frais au Canada) ou 613 562-4507 (poste 278)
www.recf.ca
www.facebook.com/RECF.ca
www.twitter.com/RECF_
Inscrivez-vous à l’infolettre Signets